#TÉMOIGNAGE – Les pièces virtuelles, un super outil !

10

Directeur Consultant dans les Alpes-Maritimes, Gilles CHEVILLON, entré à BNI en 2014, nous raconte son expérience de formation en ligne, particulièrement la FCP, via Zoom.

Après quelques semaines à utiliser bni online, comment utilisez-vous l’outil Zoom ?

Zoom a changé ma manière de travailler et nous ouvre d’innombrables possibilités, notamment en termes de formation à distance. Je me sers de Zoom tous les jours pour faire le point avec mes partenaires Directeurs Consultants du 06, les Comités Directeurs de mes Groupes et aussi pour les Tête-à-tête. Nous organisons également des réunions « sphère » via Zoom.

Cet outil est également utilisé pour les formations en ligne, comme la FCP. Parlez-nous de celle que vous avez conduite. Comment vous y êtes-vous préparé ?

Nous étions 2 animateurs Directeurs Consultants pour animer certaines parties de la FCP (Comité d’Accueil et Comité des Membres). Dans le cadre de la préparation, j’avais participé aux webinaires sur les FCP fin février. Nous sommes repartis des Powerpoints officiels mis à notre disposition dans la Bibliothèque BNI (très bien faits, d’ailleurs, petite dédicace à Iéna). Nous avons notamment adapté les exercices pratiques à la sauce « Zoom » en utilisant « Diviser en groupe ». Cela marche parfaitement ! Bien évidemment, il faut rendre la formation encore plus vivante pour garder l’attention du public. Devant un ordinateur, on est très vite tenté de lire ses e-mails.

Comment s’est-elle passée ?

Très bien. Aucun problème technique à déplorer et une participation massive des Membres. Nous avons pris le temps d’échanger, de répondre aux différentes questions posées (à l’oral ou via le chat). Le chat « Converser » est d’ailleurs très pratique car cela permet aux participants de noter leurs questions sans déranger le formateur. Lorsqu’on anime à 2, quelqu’un peut se charger de répondre au Chat. C’est très efficace !

Lors de cette formation, comment avez-vous utilisé les pièces virtuelles et les autres fonctionnalités de Zoom ?

Nous avons utilisé les pièces virtuelles pour les ateliers pratiques, en isolant les Membres par équipes. C’est un super outil ! Une autre fonctionnalité pratique est le fait de pouvoir lever la main virtuellement pour prendre la parole. Nous l’expliquons en début de formation pour faciliter les échanges entre nous. Et bien sûr, nous avons aussi un peu joué avec les fonds d’écran personnalisables ! C’est une fonctionnalité qui amuse beaucoup. Nous avons déjà organisé des concours de fond d’écran et la créativité n’a pas de limite !

Comment ont réagi les participants à cette formation ?

Très bien et même mieux que ce à quoi je m’attendais. En présentiel, il est plus facile de « sentir » son public. J’interviens très régulièrement devant du public et je connais de nombreuses techniques pour détecter les personnes qui décrochent, par exemple. Je craignais qu’en virtuel, cela soit impossible et finalement non. La formation était vivante et très participative. Les Membres nous ont complimenté, je pense qu’ils étaient réellement contents.

Avant d’être DC, j’ai donné pendant 15 ans des cours à l’université de Nice – Sophia Antipolis (Communication, bureautique…). J’adore enseigner et faire passer des messages, des concepts. J’ai vu dans le rôle de DC une formidable opportunité en termes de management. Mon auditoire passait d’étudiants à chefs d’entreprise. Le pied !

Quels sont les avantages de la formation en ligne, selon vous ?

Je pense que la formation en ligne donne la possibilité de proposer des choses différentes. D’autres formations peut-être plus courtes (sur un format 1h à 2h) ou encore à des horaires variables (13h à 14h, 16h à 18h). Enfin, cela permet aussi de mutualiser en invitant des Membres d’autres régions, pays… planètes !

Que conseillerez-vous pour animer au mieux une formation via bni online ?

Mon conseil principal est qu’il faut rendre cela le plus vivant possible. Personnellement, j’apporte toujours une dose d’humour et de fun pour garder les gens attentifs. Mon conseil est aussi d’intégrer des cessions de questions/réponses très régulièrement ou en tout cas de penser à faire participer les Membres d’une manière ou d’une autre. Un quiz, un jeu, un atelier…

 

Pour moi, l’élément le plus important est clairement le dynamisme de l’animateur. En effet, même si le sujet est passionnant, mais que l’animateur est « mou », le public va décrocher. Et oui, nous avons une sacrée responsabilité sur les épaules. Je conseille aux DC d’être curieux et d’aller voir ce qui se fait dans d’autres régions BNI.

 

 

Gilles CHEVILLON

Contacter Gilles CHEVILLON