#TÉMOIGNAGE – « Les tout nouveaux Membres peuvent aussi prendre des responsabilités car ils sont enthousiastes. »

5

Benoît Jovelet est Directeur Consultant, depuis avril 2017, du Groupe BNI Rouen Plateau Est. Ce qui est important pour lui, c’est accompagner les Groupes dans leur développement, s’assurer de leur retour sur investissement et former les Membres à la méthode BNI.

Arnaud de Saint Rémy sera le prochain Président du Groupe. En tant que DC, il a déjà mis en place un processus qu’il laisse à Arnaud le soin d’expliquer…

 

Comment abordez-vous cette future présidence ?
J’ai été invité au BNI Rouen Plateau Est en octobre 2017. J’y ai adhéré le 9 novembre 2017 et j’ai assuré les fonctions de Coordinateur d’Événements et de Coordinateur d’Éducation, après avoir été au Comité des Membres.

Le Président est celui qui donne l’impulsion et l’âme de la dynamique d’un Groupe, dans le respect de la méthode BNI.

Mon mandat débutant au 1er avril 2020, Benoît Jovelet, mon DC, a anticipé ma désignation fin décembre et m’a déjà proposé une rencontre.

Fort des connaissances acquises au cours des années précédentes, et souhaitant poursuivre l’action entreprise avec efficacité par mes prédécesseurs, j’aurai à cœur avec Benoît de maintenir un rythme régulier de rencontres avec lui. Ensemble, nous envisagerons la composition du nouveau Comité de Pilotage en choisissant des Membres motivés, afin que la passation de pouvoir se fasse dans les meilleures conditions possibles.

De quelle manière avez-vous commencé à travailler avec votre DC ?

Lors de notre rencontre du 3 janvier dernier, nous avons fait le bilan des points positifs et des axes d’amélioration pour que notre Groupe poursuive sa progression en termes d’adhésion, de stabilité et de croissance du chiffre d’affaires généré (avec plus de recommandations et plus de MPB). Parmi les objectifs figurent évidemment les données statistiques, mais aussi le respect de la règle de l’assiduité et surtout, l’objectif qui me semble majeur, d’avoir au moins 1 à 2 Visiteurs par mois, en moyenne sur l’année. On doit aussi rappeler de manière régulière et bienveillante la philosophie : « Qui donne reçoit », une des valeurs fondamentales chez BNI.

Comment s’est dessinée votre équipe ?

Nos échanges se sont passés de manière très cordiale et très constructive, dans l’intérêt de tous les Membres. Avec Benoît, nous avons évoqué les noms de ceux qui font avancer le plus le Groupe et de ceux qu’il faut aider car pouvant apparaitre en difficulté. À ce titre, je programme de faire des TAT avec chacun de nos Membres avant ma prise de fonction, pour faire le point de leurs réflexions sur le Groupe et de leurs aspirations pour l’avenir.

Le choix du Comité Directeur se fera sur des critères objectifs d’efficacité, de motivation et de confiance. Pour constituer ce comité restreint, nous avons décidé pour ce mandat de procéder ainsi : je solliciterai d’abord l’avis de l’équipe sortante par respect pour elle et pour le travail qu’elle a accompli, afin de savoir notamment si l’un d’eux souhaite poursuivre un rôle primordial dans le Comité Directeur. Ensuite, je demanderai à celles ou ceux qui me paraissent avoir les qualités personnelles et professionnelles permettant d’atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés pour 2020. Il peut être intéressant de donner à cet égard un tel rôle à l’un des Membres qui n’a justement pas eu l’occasion, durant les derniers mois, d’être mis en avant.

Et pour les autres ?

Le reste du Comité de Pilotage se constitue d’abord en accord avec les Membres du Comité Directeur, dont l’avis est essentiel. Ensuite, le choix se fait selon les compétences et les connaissances acquises au sein de BNI. Les tout nouveaux Membres peuvent aussi prendre des responsabilités avec enthousiasme et c’est important de leur en donner l’occasion. On constate d’ailleurs que tous nos nouveaux Membres ont un excellent esprit, ce qui, à la fois confirme la qualité de la sélection faite par notre Comité des Membres et l’attractivité que montre notre Groupe auquel ces nouveaux Membres ont adhéré.

Quels points vous semblent particulièrement importants dans ce processus ?  

Les points importants sont la compréhension de la méthode BNI en fonction des rôles de chacun, la volonté de celles et ceux qui voudront jouer un rôle dans la Comité de Pilotage de mener à bien la mission qui leur sera dévolue… D’où la nécessité d’anticiper ce processus de constitution du Groupe pour que la transmission des différentes missions se fasse avec efficience. Cette transmission permet de partager l’expérience, le vécu et les méthodes du prédécesseur avec son successeur. C’est particulièrement important pour le Coordinateur des Mentors, le Coordinateur d’Éducation ou bien encore chacun des Membres du Comité Directeur. Ainsi, avant le jour de la passation de pouvoir, une réunion entre les anciens et les futurs Membres du Comité Directeur est absolument essentielle, en plus de la participation à la session de formation qui a lieu à chaque changement de Comité de Pilotage, à l’initiative de BNI Seine-Maritime.