#TÉMOIGNAGE – « La relève se prépare avec anticipation ! »

10

Kevin Schulze a intégré BNI en avril 2017, lorsqu’il est entré dans le Groupe BNI Saint Pierre, Grand Sud, sur l’île de La Réunion, alors qu’il était en création. Il est aujourd’hui Directeur Consultant depuis près d’un an…

 

Qu’est-ce qui est important pour vous, en tant que Directeur Consultant ? 

Pouvoir accompagner les Membres BNI dans l’apprentissage, la compréhension et la maîtrise de la méthode BNI. Un autre élément : il est important que le DC puisse compter sur une équipe régionale ! Régulièrement, nous prenons le temps de nous appeler ou de nous voir, dans des cadres formels ou informels, afin d’échanger sur nos pratiques. L’équipe doit être suffisamment complice pour pouvoir être critique et force de proposition pour chaque Directeur.

Comment se passe le choix du futur Président ? À quel moment ? 

Pour les 2 Groupes que j’accompagne, je fais 2 listes de Comité Directeur potentiels (P, VP, ST). Ensuite, je demande aux 3 Membres en place de me donner chacun 3 noms d’un(e) Président(e) potentiel(le) en m’expliquant leur choix. Je compare ma liste et la leur, et je contacte la personne pour lui faire la proposition. La proposition est faite en décembre pour avoir un échange pendant les congés et être fixé à la rentrée de janvier (idem en juin, à mi-mandat).

Organisez-vous une rencontre ou une session de travail entre la nomination du Président et son annonce ? 

Oui, nous prenons le temps avec le futur Président de choisir le Comité de Pilotage, de commencer à définir une stratégie. Par la suite, le regard du futur Président en réunion devient plus critique et nous échangeons sur les éléments à garder ou à améliorer. 

Suite à ce choix, comment faites-vous l’annonce aux Membres ? À quel moment ? 

En réunion, je prends la parole pour réexpliquer aux Membres que tous les 6 mois, les rôles changent. Je valorise les fonctions du Comité de Pilotage, je mets en avant le processus VCP. Puis j’annonce le nom du Président (accompagné d’une slide). Je procède à une validation du Président par les Membres. Pour cela, je distribue des post-it pour qu’ils écrivent leur réponse de manière anonyme (réponse fermée : OUI ou NON). Le dépouillement se fait aussitôt.

Quelles sont vos techniques d’annonces pour faire de cette occasion un moment réussi ?

J’annonce le thème en début de prise de parole, mais je ne dévoile le nom qu’à la fin de mon intervention, accompagné d’une slide travaillée où la photo apparaît lentement. Je valorise le futur Président sur ses statistiques, son énergie et je lui demande (après dépouillement) de faire un bref discours.

Quel point vous semble particulièrement important dans ce processus ?  

Le discours du futur Président face aux Membres, en expliquant que c’est une passation, une continuité, que le Président actuel est toujours en place et légitime et que la relève se prépare avec anticipation, dans l’intérêt du Groupe et de la continuité, etc. Également le choix du futur Comité de Pilotage : cela doit être des personnes avec qui le Président et le DC s’entendent bien. On choisit autant des personnes charismatiques et à l’aise à l’oral que des personnes plus timides qui veulent progresser.

Avez-vous des éléments complémentaires à partager avec les autres Directeurs Consultants ? 

Anticipons au maximum les futurs Comités de Pilotage !